Les Indispensables de la Fabrique

Email this to someoneShare on FacebookPin on PinterestShare on TumblrTweet about this on TwitterShare on Google+

Parmi les premiers articles qu’il me semble intéressant d’écrire, c’est, concrètement, qu’est ce que j’utilise couramment dans mes bricolages maison ou qui est souvent utile?

Voici donc mes outils indispensables:

  • Le classique duo crayon/gomme car tout projet commence par des notes, des croquis (même cet article!), des dessins préparatoires, des plans, des idées jetées en vrac sur le papier…
  • Un cutter et/ou une paire de ciseaux. S’utilise presque systématiquement.
  • Une règle (30cm c’est déjà bien) et une équerre. Idem, souvent indispensable!
  • un stock de pinceaux variés. au minimum un pinceau basique du type brosse, de mauvaise qualité qui sera dévolu à la colle, et un minimum de variété à qualité adaptée à vos techniques préférées; rond: petit, moyen, gros, et brosse, petite, moyenne, grosse voire énorme pour les préparations de surface.
  • une surface propre et lisse (il suffira de passer un coup d’éponge pour retirer le plus gros), qui ne craint pas d’être salie. J’ai choisi pour ma part de protéger ma table à manger, n’ayant pas de réel espace atelier, avec une grande bâche. Vous pouvez utiliser de la toile cirée achetée au mètre en magasin de tissus (il en existe même des transparentes), ou, si vous êtes autant adeptes de récupération que moi… L’emballage de votre matelas. Une plaque de découpe peut également être utile si vous craignez pour la table.
outils indispensables

Les « consommables » indispensables:

  • Des supports variés, mais bien sûr ceci dépend de vos projets. Papier, carton de récup’ sont la base.
  • De la peinture. A choisir selon le support et l’usage prévu pour la création, bien que le plus souvent, l’acrylique sera le meilleur choix. Prenez au minimum les trois couleurs primaires (Bleu cyan, Rouge magenta et Jaune primaire) ainsi que du Noir (de préférence d’Ivoire) et du Blanc.
  • La colle blanche. Aussi appelée colle vinylique, colle polyvinylique, vernis colle, ou en anglais, modpodge ou PVA (tout n’est pas strictement identique, mais vous pouvez en tirer globalement les mêmes usages).  Sérieusement, ça sert à tout, je vous le prouverais. Et ça coûte en moyenne 3€ à 10€ le litre, pourquoi s’en priver?
  • De la… Maïzena! Là de suite, j’ai au moins trois usages à vous proposer. Il s’agit par exemple de la solution la plus économique pour épaissir une peinture trop liquide (et sans l’éclaircir). Ça marche sur votre béchamel, pourquoi pas la peinture? Attention, bien de la fécule de maïs, les autres farines n’ont pas le même pouvoir élastifiant. Vous pouvez bien entendu écouler votre stock périmé, puisqu’il ne s’agit plus de le manger. Quand aux deux autres usages, ils méritent bien un article complet chacun, un peu de patience.
  • Du scotch du peintre, aussi appelé ruban de masquage. Oui, celui qui vous sert à protéger vos plinthes quand vous refaites la peinture du mur. Il permet d’avoir un bord net à plein de créations, et est repositionnable sans abîmer le papier.
  • Du vernis. La par contre, c’est en fonction de trop de choses pour en avoir un qui puisse servir à tout… Ça dépendra du support, de la technique utilisée, mais aussi de l’usage que vous compter en faire…
consommables indispensables

Bonne création à vous!

Email this to someoneShare on FacebookPin on PinterestShare on TumblrTweet about this on TwitterShare on Google+

2 réflexions au sujet de « Les Indispensables de la Fabrique »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *